Amour paternel

Publié le par Alexandre

D'après César à Marius :

"Mon pauvre fils, quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l'orchestre!"

Publié dans Pensées

Commenter cet article